Quelles sont mes priorités pour ablogui ?

Les membres d'ablogui lors du blogcamp224

Les membres d’ablogui lors du blogcamp224

Hier 15 juin 2015, j’ai été élu Président de l’association des blogueurs de Guinée (ablogui). Ce réseau qui fédère les blogueurs et web-activistes Guinéens pour une synergie d’actions citoyennes. Avant d’exposer les grandes lignes de mes priorités voici le déroulement de ce processus démocratique.

Les blogueurs sont connus à travers le monde pour leur attachement inconditionnel aux principes démocratiques. Il serait hypocrite de prétendre défendre des valeurs que l’on ne peut intégrer dans son comportement. C’est pourquoi, au préalable, ablogui qui compte à jour plus de 75 blogueurs a clairement défini les règles et la procédure d’élection de son bureau composé de sept (7) membres. Il sont élus pour un mandat de trois (3) ans renouvelable une seule fois. Lire la suite

Conakry fait son tweetup

Photo #TweetUp224

Photo #TweetUp224

Ce samedi 18 avril 2015, l’Association des blogueurs de Guinée (Ablogui) a fait un bond en avant. Elle a organisé son premier tweetup dont le thème central était : les blogueurs, twittos et activistes guinéens face aux enjeux électoraux. La rencontre dénommée #TweetUp224 nous a permis de nous voir pour de vrai et de débattre de nos prochaines activités en prélude aux élections qui se pointent à l’horizon.
Lire la suite

La CESGUIT cherche du soutien pour l’organisation d’une journée culturelle Guinéenne à Tunis

Entretien avec Mamadi Kab et Doukouré, de la droite au milieu

Entretien avec Mamadi Kab et Doukouré, de la droite au milieu

La Communauté des Etudiants et Stagiaires Guinéens en Tunisie (CESGUIT) peine à réunir les moyens financiers pour organiser une journée culturelle. Certes, le budget est très modeste mais leur caisse est quasi vide. Qui pour les soutenir?    Lire la suite

Les étudiants Guinéens en Tunisie demandent d’auditer les ministres Damantag et Bailo Teliwel

Entretien avec Mamadi Kab et Doukouré, de la droite au milieu

Entretien avec Mamadi Kab et Doukouré, du milieu à droite

En marge du forum social mondial, j’ai cherché à rencontrer les étudiants Guinéens en Tunisie. J’étais curieux de rencontrer mes compatriotes pour me réchauffer à la chaleur fraternelle et m’enquérir de leurs conditions d’étude et de séjour. Là-bas, la situation est révoltante. Ils demandent des audits au Ministère de l’enseignement technique et de celui de l’enseignement supérieur.

Lire la suite

Communiqué: Arrestation du blogueur @sbskalan à Labé

image, blogueur, ablogui,

Sally Bilaly Sow

Un membre actif de l’Association des Blogueurs de Guinée (Ablogui) a été arrêté ce 03 février 2015 par les militaires à Labé. Il a été brutalisé et légèrement blessé.

Depuis quelques jours cette ville vit au rythme des manifestations émaillées de violence. Sally Bilaly Sow qui a été libéré le lendemain, relaie en direct et en image sur les médias sociaux ce qui se passe dans les rues et les quartiers de Labé. Ce blogueur très engagé est devenu l’œil vigilant des médias et des citoyens attentifs à l’actualité nationale. Il travaille dans l’indépendance totale en ne rapportant que les faits dont il est témoin oculaire.

Notre réseau, Ablogui, lui apporte tout son soutien et l’encourage à poursuivre son travail de reporter citoyen.

Nous rappelons aux autorités de Labé leur devoir de garantir sa sécurité, celle de tous nos concitoyens et de leurs biens contre toute forme de violence. Il est de leur rôle régalien de ramener au plus vite la quiétude dans la cité.

Ce message est aussi une alerte aux membres du réseau pour se préparer à une éventuelle action coordonnée au cas où @sbskalan serait de nouveau inquiété.

Il faut noter également que ceci est un test raté par @ablogui qui devait en être informé à l’instant et agir avec promptitude. Nous devons donc réfléchir à un mécanisme d’alerte et de défense des membres du réseau dans de telle situation.

Bon courage à Sally et à tous les abloguinéns.

@sanikayi

Un présumé trafiquant d’animaux protégés arrêté à Conakry

image

Ce vendredi 23 janvier, un présumé trafiquant d’animaux protégés a été arrêté par les agents d’Interpol à Kipé, commune de Ratoma.

Cette opération est le fruit de la collaboration entre les services de sécurité, le Ministère de l’environnement et le projet Guinée-Application de la Loi Faunique (GALF) qui lutte contre la criminalité faunique.

Adama Cissé a été interpellé avec 60 tortues, 4 crocodiles et 4 peaux de python. Ces animaux sont tous des espèces intégralement protégées par les lois Guinéennes et la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d’extinction (CITES). Par conséquent, la détention de ces espèces mortes ou vives -et même de leurs trophées- est formellement interdite.

Ces animaux vivants qui ont été saisis à savoir les tortues et les crocodiles sont mis à la disposition de la Direction Nationale des Eaux et Forêts afin de les lâcher dans les aires protégées. Le présumé trafiquant quant à lui est actuellement gardé à vue dans les locaux de la Direction de la Police Judiciaire en attendant son déferrement au parquet du tribunal de première instance de Dixinn.

Conforment à la loi Guinéenne sur la faune, il risque une peine allant de 3 à 6 mois de prison.

Libération illégale d’un des plus grands trafiquants fauniques

Les efforts inestimables consentis par le BCN d’Interpol, le ministère de l’Environnement et le projet Guinée-application de la loi faunique (Galf) sont mis à rude épreuve avec la libération de Ousmane Diallo. Une décision de Sékouba Condé, substitut du procureur général près la Cour d’appel de Conakry. Sans l’aval de sa hiérarchie et en violation flagrante de la procédure en la matière, le magistrat a ordonné la libération de Ousmane Diallo un trafiquant faunique de réputation internationale.
Lire la suite

Condamnation d’un baron de la criminalité faunique par un tribunal de Conakry

OusmaneJe viens de rejoindre un projet inédit en matière de protection de la faune sauvage. Une lutte passionnante engagée par des ONG formées d’activistes qui travaillent avec acharnement pour démanteler des nébuleux réseaux de trafiquants des espèces animales menacées d’extinction. La semaine dernière, l’un des plus grands délinquants a été condamné à six mois de prison ferme par un tribunal de Conakry. Lire la suite
Mak

Ce que les Guinéens doivent savoir sur le blogueur Makaila Nguebla

Le blogueur Makaila Nguebla

Le blogueur Makaila Nguebla

Il a été soumis à des interrogatoires sévères par la police Sénégalaise avant d’être expulsé vers la Guinée. Le courageux et encombrant blogueur Tchadien Makaila Nguebla est arrivé à Conakry dans les conditions catastrophiques que la Toile et les organisations de défense des droits de l’homme… n’arrêtent pas de décrier. Makaila découvre la Guinée pour la première fois mais curieusement, il se trouve qu’il a rendu d’énormes services à nos compatriotes qui se sont refugiés au Sénégal fuyant les périodes chaudes que la Guinée a traversé ces dernières années. Lire la suite